Guy Caron dénonce la fermeture du comptoir de l'Agence du revenu du Canada de Rimouski

RIMOUSKI — La fermeture du comptoir régional de l’Agence du revenu du Canada le 1er octobre, orchestrée par le gouvernement conservateur, réduira dramatiquement les services offerts aux citoyens, déplore le député néo-démocrate de  Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques Guy Caron.

«Encore une fois, les citoyens de notre région écopent pour les mauvaises décisions du gouvernement conservateur, dit M. Caron. Les comptoirs étaient un service de proximité important pour plusieurs personnes de la région, notamment tous ceux qui n’ont pas accès à internet ou qui ont besoin d’assistance directe. Plusieurs entreprises utilisaient aussi ces services.»

À la suite des compressions majeures que fait subir le gouvernement conservateur à l’appareil fédéral, ce sont 28 comptoirs régionaux de l’Agence du revenu du Canada qui fermeront leurs portes le 1er octobre prochain. D’ici un an, ce sera au tour des 21 bureaux restants. Conséquence: les travailleurs qui cherchent à améliorer leur formation professionnelle et les contribuables qui ont des questions à propos de leur déclaration de revenus, pour ne donner que ces deux exemples, seront beaucoup moins bien servis.

«Il est incompréhensible que le gouvernement s’entête à réaliser des économies de bouts de chandelle sur le dos des citoyens, critique de son côté le porte-parole de l’opposition officielle en matière de revenu et député de Brossard-Laprairie Hoang Mai. Il n’y a aucune raison de sabrer aveuglément les services comme les conservateurs le font actuellement.»


«Le plan de développement économique des conservateurs, c’est de mettre des gens au chômage et de couper les services», conclu M. Caron.