Guy Caron exige du gouvernement des mesures créatrices d’emploi

Extrait d’un discours de Guy Caron au Parlement le 29 septembre 2011

« Soyons clairs: il existe plusieurs manières de créer de l'emploi. Il existe plusieurs manières pour le gouvernement de stimuler l'économie vers la création d'emplois. La réduction d'impôt peut en être une, mais il y a d'autres mesures également: l'investissement dans les infrastructures, la redistribution de la richesse, ou encore les investissements directs vers les ménages à faible revenu ou vers les chômeurs. Toutes ces mesures vont avoir des impacts très différents sur la stimulation de l'économie. Ce sont des impacts qui peuvent être évalués, et cela a été fait entre autres par le ministère des Finances (…).

    Parmi ces mesures, quelques-unes ont été évaluées par leur effet multiplicateur sur l'économie. Par exemple, il a été évalué par le ministère des Finances que pour chaque dollar de réduction d'impôt sur les sociétés, on génère environ 0,30 $ de plus du PIB. C'est la mesure la moins efficace parmi les six mesures recensées par le ministère du Revenu. Parmi les mesures plus efficaces, en ce qui concerne celle qui implique des mesures directes pour venir en aide aux ménages les moins favorisés ou aux chômeurs, pour chaque dollar investi dans cette direction, on génère 1,70 $ dans le PIB. En ce qui a trait aux investissements pour les infrastructures, on génère 1,60 $ de plus du PIB par dollar investi en infrastructure.

    En ce qui a trait aux mesures liées aux investissements dans le logement, c'est 1,50 $ généré de plus dans la croissance économique pour chaque dollar investi. On a donc des mesures avec des effets très différents plus réussies et prometteuses que d'autres. Les moins prometteuses et réussies sont les réductions d'impôt sur les sociétés. Cela est facile à comprendre: les mesures directes pour les ménages à faible revenu et les chômeurs génèrent autant de croissance économique parce que c'est immédiatement dépensé dans l'économie. Ces ménages ont besoin de cet argent pour l'investir directement puisqu'ils n'ont pas l'argent pour épargner. C'est investi directement dans l'économie. Lorsqu'on parle de l'investissement dans l'infrastructure ou dans le logement, c'est aussi facile à comprendre. Cela génère des emplois directs et permet à l'entreprise privée de bénéficier d'infrastructures pour faire rouler l'économie. »