L'assurance-emploi doit protéger les travailleurs

L’assurance-emploi doit protéger les travailleurs  – Guy Caron

 

RIMOUSKI – Le député Guy Caron (Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques) et le NPD se disent déçus, mais pas surpris, par le jugement de la Cour Suprême dans le dossier des surplus de la caisse d’assurance-emploi.

 

« Ce n’est pas parce qu’une décision est légale sur le plan juridique qu’elle est légitime sur le plan politique. Par contre, la décision de la Cour ne me surprend pas puisqu’elle ne fait que confirmer le jugement qu’elle avait déjà rendu en 2008 et qu’il n’y a pas de loi qui oblige les fonds de l’assurance-emploi à être utilisés uniquement pour l’assurance-emploi », explique M. Caron.

 

Le député néo-démocrate Robert Chisholm (Darmouth-Cole Harbour) a déposé à la fin mai le projet de loi C-605 qui vise à assurer que les fonds versés dans le compte de l’assurance-emploi par les travailleurs et les employeurs ne peuvent servir qu’aux fins prévues par la Loi sur l’assurance-emploi.

 

« Les gouvernements libéraux et conservateurs des 20 dernières années ont brisé le lien de confiance avec les employeurs et les employés, qui sont les cotisants, en détournant les surplus de la caisse de l’assurance-emploi à d’autres fins que celles prévues par la Loi », ajoute M. Caron.

 

Le projet de loi de Robert Chisholm viendrait encadrer le régime d’assurance-emploi en exigeant le consentement unanime de la Commission de l’assurance-emploi pour toute utilisation de ces fonds à d’autres fins que celles prévues dans la Loi sur l’assurance-emploi. « Le programme appartient à ceux qui cotisent et il doit être là pour appuyer les chômeurs lorsqu’ils en ont besoin », conclue Guy Caron.

 

-30-