Le NPD accuse les conservateurs de faire disparaître l'information régionale à Radio-Canada

LE NPD ACCUSE LES CONSERVATEURS DE FAIRE DISPARAÎTRE L’INFORMATION RÉGIONALE À RADIO-CANADA

OTTAWA – Le gouvernement conservateur doit porter le blâme des nouvelles coupes majeures annoncées aujourd'hui qui amputeront la diffusion de tous les bulletins d’informations régionales de Radio-Canada, estime le NPD.

« Les compressions budgétaires imposées au diffuseur public par le gouvernement conservateur l’empêche de réaliser son plein mandat. Radio-Canada est prise à la gorge. Elle a besoin d’un financement stable et non du mépris du gouvernement Harper», a déclaré Guy Caron (Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques).

Dans les communautés minoritaires et éloignées du pays, CBC/Radio-Canada est souvent l’unique source d’information dans l’une ou l’autre des langues officielles et joue un rôle essentiel dans le développement des communautés. Le NPD réclame depuis longtemps au gouvernement de garantir un financement accru, pluriannuel et adéquat à notre diffuseur public afin qu’il puisse remplir son mandat dans l’ensemble du pays et des régions.

« Je trouve la nouvelle d’aujourd’hui désolante pour les artisans
de Radio-Canada de la région, qui travaillent depuis des années pour desservir
l’Est-du-Québec. Réforme d' d'assurance emploi déconnectée de nos réalités,
service de train et de poste coupés, crainte pour les producteurs laitiers et
maintenant nos services d'information régionaux, la liste des mauvaises
décisions pour les régions est sans fin! », a ajouté François Lapointe
(Montmagny—L’Islet—Kamouraska—Rivière-du-Loup).

«Peu importe où ils résident, les Canadiens méritent et ont besoin d’une couverture médiatique de qualité. Que l’on soit à Toronto, Gaspé ou Halifax, on veut entendre parler de chez nous!», a pour sa part souligné Philip Toone (Gaspésie—Îles-de-la-Madeleine).

-30-