Les familles font encore une fois les frais du budget conservateur

LES FAMILLES FONT ENCORE UNE FOIS LES FRAIS DU BUDGET CONSERVATEUR

 

OTTAWA – Les conservateurs font encore une fois passer leurs intérêts en premier dans leur budget. Ils retardent les annonces importantes jusqu’en 2015, au moment où ils pourront les exploiter à des fins électorales en plus de malmener les provinces en imposant leurs vues, notamment pour la formation de la main-d’oeuvre.

 

« Pendant que les familles peinent à joindre les deux bouts, les conservateurs se contentent de faire de la petite politique et repoussent les annonces importantes à l’année prochaine, car ce sera une année électorale. Le ministre des Finances devra expliquer aux familles pourquoi elles attendront en 2015 pour obtenir un coup de main », a affirmé le député Guy Caron (Rimouski-Neigette—Témiscouata—Les Basques).

 

 

Dans son budget, M. Flaherty revient à la charge avec son projet de couper unilatéralement dans la formation de la main-d'oeuvre et annonce qu’il ira de l'avant avec ou sans l’accord des provinces.

 

« Le NPD considère que les provinces doivent être respectées et consultées. Ce budget amènera forcément des réactions négatives de la part de la classe politique québécoise. Le NPD avait proposé de nombreuses solutions pratiques et peu coûteuses qui auraient offert un répit immédiat aux familles. Nous sommes déçus », a ajouté Guy Caron.