Voyage "Sauvons Via Rail": Il faut continuer le combat, estime Guy Caron

VOYAGE SAUVONS VIA RAIL: IL FAUT CONTINUER LE COMBAT, ESTIME GUY CARON

RIMOUSKI — Le député du NPD Guy Caron (Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques) et plusieurs de ses collègues de l’est du pays ont pris le train vers Ottawa dans la nuit de dimanche à lundi afin de réitérer la volonté du NPD de sauver le service passager VIA Rail dans l’est du pays.

«Le développement économique de notre région passe par le maintien du service de Via Rail dans l’est du pays, explique le député. Malheureusement, les conservateurs ignorent ce fait et vont de l’avant avec des compressions brutales dans le service ferroviaire qui se font déjà sentir sur le terrain. Déjà, la gare de Rimouski a vu ses services réduits considérablement.»

De nombreux élus municipaux se sont également joints à ce voyage revendicateur et des centaines de résidents de l’Est-du-Québec ont signalé leur appui au mouvement sur les réseaux sociaux.

«Les conservateurs avaient promis d’aider nos régions, mais maintenant, on se retrouve avec un service postal en déroute, une assurance-emploi démantelée et de moins en moins de service ferroviaire, se désole Guy Caron. Ajoutez à ça le manque d’engagement à long terme des conservateurs, et il y a lieu de s’inquiéter pour la survie à long terme du lien ferroviaire vers l’Est-du-Québec.»

Le député néo-démocrate de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques promet que lui et ses collègues maintiendront la pression sur Ottawa afin d’assurer le maintien du service ferroviaire dans sa région.

Les députés du NPD François Lapointe (Montmagny-L’Islet-Rivière-du-Loup-Kamouraska), Philip Toone (Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine), Megan Leslie (Halifax), Robert Chisholm (Dartmouth—Cole Harbour), Peter Stoffer (Sackville—Eastern Shore) et Yvon Godin (Acadie-Bathurst) ont aussi fait le voyage en train.